Menu

L'auteur

Né en 1966 à Rueil-Malmaison, Jean-Christophe Portes entame des études à l'Ecole Nationale de Arts Décoratifs, avant de se tourner vers le journalisme. Il a réalisé une trentaine de documentaires d'investigation, de société ou d'histoire pour les principales chaînes de télévision.

Lancées en 2015, les « enquêtes de Victor Dauterive » connaissent un succès grandissant. Elles mettent en scène un jeune officier de gendarmerie sous la Révolution. La série compte aujourd'hui quatre épisodes : « L'affaire des corps sans tête », « L'affaire de l'homme à l'escarpin » (prix polar Saint-Maur en poche 2018), « La disparue de Saint-Maur » et « L'espion des Tuileries ».

Cette plongée dans la Révolution française renouvelle les codes du genre alliant le thriller, la tragédie historique minutieusement reconstituée, et l’évolution personnelle du héros et de son entourage. Elle mêle les personnages de fiction et historiques dans cette période encore peu exploitée par la fiction sur la durée.

Parallèlement, Jean-Christophe Portes allie sa longue expérience du journalisme et le travail de romancier dans des témoignages. Il est le co-auteur avec Colette Brull-Ulmann d'un récit sur l'histoire méconnue de l'hôpital Rothschild pendant la 2ème guerre : « Les enfants du dernier salut », rééditées chez France-Loisirs.
En 2018, il propose une plongée inédite dans les pas des experts criminels de la gendarmerie de l'IRCGN « Les experts du crime ».